• Jonathan

J'ai testé la balance connectée FitTrack, mon avis

J'ai testé la balance connectée FitTrack. Découvrez mon utilisation et mon avis complet dans l'article.


La balance connectée FitTrack est une balance que l'on voit beaucoup sur les réseaux sociaux et forcément, elle m'a intéressée. Alors je l'ai achetée. Comme tu le sais si tu me suis sur les réseaux sociaux, et notamment sur Instagram, je cherche désespéramment depuis plusieurs années à réussir mon #aussiebumchallenge. Petite précision si tu ne me suis pas sur Instagram, ce challenge via de la marque de sous-vêtement australienne Aussiebum, une marque qui se caractérise par la mise en avant de mecs aux corps hyper musclés. Alors non, je ne cherche pas à avoir un tel corps, ou tout du moins pas aussi musclé car je ne trouve pas cela forcément joli. Mais ce hashtag est un peu un coup de gueule contre ces corps parfaits. Bref, c'était la petite précision. Dans tous les cas, même si je voulais avoir un tel corps, il me serait très compliqué d'y arriver : comme je suis un bon vivant, je ne veux pas me priver. J'ai essayé pour être honnête, mais je n'y arrive pas (l'appel de l'apéro en terrasse est bien trop fort !). Et je ne veux surtout pas enchainer régime sur régime pour perdre du poids, surtout ma fameuse bouée autour du ventre qui est bien présente depuis de nombreuses années (et que je cache !). Il est bien évident que pour la perdre, il est nécessaire d'avoir une bonne hygiène de vie, en passant par l'alimentation et le sport. Et réduire la consommation de rosé ... Pas facile à faire quand les apéros s'enchainent en terrasse, dans le sud.

balance connectée FitTrack

Alors, comme j'ai décidé d'avoir une meilleure hygiène de vie et surtout d'avoir des données précises sur mon corps, j'ai pris comme partenaire de motivation la balance connectée FitTrack. Oui, tu l'as bien lu, je vois cette balance connectée FitTrack comme un partenaire de motivation, pour m'aider à voir, au fur et à mesure, la progression de mes efforts (enfin j'espère), à travers différents indicateurs, autre que le poids. Car finalement, vu que je vais faire un peu de musculation, ce n'est pas tant le poids qu'il m'intéresse de perdre mais plus mon indice de masse grasse corporelle. Celle qui me fait tant stresser, bien visible au niveau du ventre. Et ça, sans avoir une balance connectée, impossible de le savoir. Je trouve en effet un peu con entre nous de se focaliser sur le poids. Moi ce que je veux savoir avant tout c'est si j'ai perdu de la graisse. Et si je vois que je gagne en plus du muscle, alors je serai ravi.


J'utilise également la montre connectée FitTrack Atria 2.0 pour compléter cette balance et avoir d'autres indicateurs. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai choisi cette marque FitTrack, pour avoir un suivi complet entre la balance connectée et la montre connectée. Si cela t'intéresse, tu peux retrouver mon article ci-dessous.

Article à lire : J'utilise la montre connectée Atria 2.0 de FitTrack, mon avis. 

Donc, j'utilise la balance connectée FitTrack depuis de plusieurs semaines maintenant. Une nouvelle approche dans mon quotidien car j'ai beau avoir plus de 40 ans, je ne me suis quasiment jamais pesé de ma vie.


Voici mon avis détaillé ci-dessous. Mais avant cela, je vais présenter cette balance.

Présentation de la balance connectée FitTrack


Voici de façon détaillée les 17 indicateurs que remontent la balance connectée FitTrack :

  • le poids bien entendu

  • l'IMC ou l'indice de masse corporelle

  • l'IMG ou l'indice de masse grasse. Cela représente le niveau de graisse dans notre corps.

  • les muscles, et plus précisément la proportion de masse musculaire dans le corps.

  • le taux d'hydratation, pour savoir si on est suffisamment hydraté

  • la densité osseuse

  • le BMR ou le taux métabolique basal. Cela représente la quantité de calories brûlées tous les jours par notre corps au repos.

  • le taux de protéine

  • l'âge du corps

  • la graisse viscérale, soit le taux de graisse dans les viscères qui peuvent affecter notre santé.

  • la graisse sous cutanée

  • le poids normal, soit le poids que vous devriez normalement avoir. En fait, quand tu créés ton profil, tu peux rentrer ton poids cible, ton objectif. C'est ce poids qui apparait ici.

  • le contrôle du poids, soit le nombre de kilos à perdre pour atteindre le poids normal.

  • la quantité de graisse corporelle exprimée en kilos

  • le poids sans graisse

  • le poids musculaire

  • la quantité de protéines

La balance connectée FitTrack a la fonctionnalité Bluetooth, ce qui permet de recevoir l'ensemble des indicateurs sur notre téléphone, à travers une application à télécharger. Bien entendu, dès que tu te pèses, tu regardes du coup sur ton téléphone tous tes indicateurs, soit en stress, en fonction de ce que tu as mangé (et bu) les jours précédents, soit en mode impatient.


Enfin, cette balance connectée FitTrack peut-être utilisée par toute la famille. On peut en effet intégrer jusqu'à 8 profils.

Comment fonctionne la balance connectée FitTrack


Il est vrai que la première question que je me suis posé en utilisant la balance connectée FitTrack, et en voyant tous ses indicateurs, est : comment fonctionne t-elle ? Comment fait-elle pour remonter notre taux d'hydratation, notre taux de protéine ou encore l'indice de masse grasse ?

La balance connectée FitTrack fonctionne sur une technologie brevetée, la double impédance. Une technologie qui n'est pas propre à FitTrack, je tiens à le préciser, quasiment toutes les balances connectées fonctionnent sur ce principe.


Concrètement, la balance connectée FitTrack va émettre un faible courant électrique, à travers les 4 pads présent sur la balance. Un courant électrique qui traverse notre corps lorsqu'on est sur la balance. Alors rassure-toi, on ne sent absolument pas ce courant électrique, il est complètement imperceptible. Dommage, cela m'aurait bien aidé à me réveiller le matin ! Je plaisante. Ce courant électrique va traverser tout notre corps et va être confronté à la résistance de certains tissus dans notre corps. Cela va permettre de connaitre les quantités de graisse et de muscle contenues dans notre corps.