top of page
  • Jonathan

J'ai découvert les sneakers vegan Meeko, mon avis

Voici typiquement le genre de marque que j'adore mettre en avant sur le blog. Je ne sais pas si tu le sais (certainement si tu me suis sur Instagram), je suis consultant en stratégie de marque et forcément j'accorde beaucoup d'importance aux messages que veulent faire passer les marques, sans que cela fasse bullshit bien entendu. D'ailleurs, je n'achète plus que des produits de marques qui s'engagent, avec une véritable vision pour la société et une mission qu'elle se donne à travers ses produits. Et quand cela concerne le monde animal, cela me touche encore plus.


A travers cet article, je vais ainsi te faire découvrir la marque de Sneakers Meeko qui m'a permis de laisser de côté mes sneakers blanches classiques.

Sneakers Meeko avis
 

Présentation de la marque Meeko


Je pense qu'il est bien fini le temps où on pouvait consommer de n'importe quelle façon. Comme l'a dit notre cher Président, le temps de l'abondance est maintenant terminé. A nous de consommer plus responsable, non seulement pour épargner de l'énergie, mais surtout pour laisser (enfin) un peu de répit à notre environnement. Et quand je parle d'environnement, je pense notamment à tous les autres êtres sensibles qui nous entourent. Je dis bien "autres êtres sensibles" car je ne considère par l'Homme comme supérieur aux autres espèces animales. Vu notre attitude, je dirais même qu'on est loin d'être supérieur à eux. Une chose est certaine, notre façon d'être et d'agir, notamment par notre consommation, à un impact considérable sur leur espace de vie, et sur leur vie tout court.


Dans l'édition 2022 de la Liste rouge mondiale de l'UICN (l'Union internationale pour la conservation de la nature), sur les 147 517 espèces étudiées, 41 459 sont classées menacées, dont 41% des amphibiens, 13% des oiseaux et 27% des mammifères. Ce qui est un constat affligeant. Il est temps de réagir et c'est à notre échelle personnelle que nous pouvons le faire.

faune

C'est justement sur ce point que veut nous sensibiliser la marque française de sneakers Meeko et ses deux fondateurs, Max et Guillaume. D'ailleurs, dans son vocabulaire, Meeko définit les animaux comme nos roomies, à savoir nos colocataires. Ce qui est tellement vrai, nous partageons avec eux notre planète. Les fondateurs de la marque ont ainsi décidé de faire le plus possible pour minimiser leur impact sur 4 éléments essentiels au respect de nos roomies :

  • le bien-être animal,

  • l’exploitation des ressources naturelles (forêts primaires, eau),

  • la pollution (émissions carbone et déchets),

  • et l’empreinte énergétique.

Meeko se donne ainsi comme mission de ne pas intégrer dans ses sneakers de matière animale en remplaçant le cuir par de l'Appleskin, à savoir une matière naturelle faite à base de déchets de pommes. Et honnêtement, on ne voit pas du tout la différence. Ce qui en fait des sneakers Meeko des sneakers vegan.


De plus, la marque s'investit auprès d'associations qui soutiennent des initiatives locales de protection de la faune (et donc de la flore) comme le Sumatra Rainforest Institute (SRI) ou la Pams Foundation, qui agit pour les éléphants d’Afrique en Tanzanie. La marque reverse 3% de son chiffre d'affaires pour soutenir ces actions, ce qui est supérieur à l'initiative 1% for the planet.

 

Mon avis sur les sneakers vegan Meeko


La marque propose aujourd'hui deux modèles de sneakers, chacune déclinée dans différentes couleurs :

  • Le modèle Coco Pongo qui s’inspire des modèles de running phares des années 90, avec une semelle légèrement compensée. Je n'avais pas vu la couleur Bleu Klein en choisissant un produit de la marque, sinon j'aurais craqué dessus, je la trouve superbe.

En fait, même le modèle blanc est top et je pourrai sans difficulté les porter avec un joli pantalon 7/8 bleu marine pour aller bosser.

  • Le modèle Kiboko, des sneakers au format taille basse. C'est donc ce modèle que j'ai pris, en couleur Wine.

Ce modèle a une allure, une personnalité par la présence :

  • de la barre latérale plutôt imposante

  • de sa semelle plutôt épaisse avec la couleur caoutchouc qui remonte légèrement sur la partie frontale

  • et de l'étiquette illustrée, qui fait référence à la jungle de Sumatra

Pour ce qui est de leur confort, il n'y a aucun problème la-dessus. Même si actuellement je les porte avec des chaussettes plutôt épaisses (chaussettes de sport blanches type Adidas), je n'ai constaté aucune ampoule comme cela m'arrive en portant certaines marques. Je peux ainsi facilement les utiliser pendant de longues séances shopping (voire pendant de longues balades dans les allées des magasins de bricolage et décoration vu que nous sommes en pleins dans les travaux de notre appartement !).

 

Informations complémentaires sur les sneakers vegan Meeko


Site web : meeko.store/


Prix des sneakers meeko

Celle que je porte, la Kiboko couleur Wine : 149€

Pour les autres modèles, compter entre149€ et 169€

Retrouve-moi sur Youtube