• Jonathan

Visite de l'Ile d'Ouessant en 2 jours, mon parcours.

J'ai visité l'île d'Ouessant pendant 2 jours. Voici en détail mon parcours, accompagné de photos et mon avis sur l'île d'Ouessant.


C'était un rêve de gosse que d'aller découvrir et visiter cette île d'Ouessant. Et il aura fallu attendre d'avoir 41 ans, et surtout une situation sanitaire qui m'empêche d'aller sur une autre île, plus éloignée, la Crète, pour visiter l'île d'Ouessant. J'ai en effet profité de passer mes vacances d'été en Bretagne, en famille, et d'avoir un vol Nice-Brest pour partir, dès mon arrivée, sur l'île d'Ouessant. Pourquoi était-ce un rêve de visiter l'île d'Ouessant ? Car pour moi cette île représente le bout du monde, la dernière terre la plus à l'Ouest de la France. Mais c'est aussi pour moi tout un imaginaire lié à ma région la Bretagne : le vent, le mauvais temps, la mer qui claque contre les rochers, les phares, les moutons, la lande bretonne ... Bref, m'en prendre pleins les yeux, avoir cette force de la nature tout autour de moi. J'ai ainsi passé 2 jours à visiter l'île d'Ouessant. Voici mon parcours après avoir pris le bateau au départ du Conquet.

Première journée à visiter l'île d'Ouessant : le phare de la Jument


L'île d'Ouessant est connue pour ses phares et notamment le fameux phare de la Jument. Dès notre arrivée sur l'île d'Ouessant, nous avons opté pour de la location de vélos, afin de profiter tranquillement, et sportivement, de l'île d'Ouessant. Aussi, pour avoir le temps de voir le plus de choses possibles sur ces deux jours sur l'île d'Ouessant. Petit conseil, ne faites pas comme nous d'aller directement voir sur place pour louer des vélos directement en descendant du bateau : pensez à réserver avant votre venue sur l'île d'Ouessant car les vélos sont très demandés ! Par chance, il en restait quelques-uns pour nous, limite les derniers, mais plus aucun vélo électrique.

A peine avions-nous posé nos sacs à l'hôtel (je vous donne plus de précisions sur l'hôtel ci-après), que nous avons commencé à visiter l'île d'Ouessant. Et par chance, il faisait un temps superbe, plein soleil, très chaud même. Idéal pour se balader en vélo, pour profiter des petites routes, pour admirer le superbe paysage de l'île d'Ouessant. Pour se couper de son train train quotidien et se mettre en mode détox. Mais aussi pour avoir un gros coup de soleil car forcément, pas de casquette, pas de chapeau ... paie ton crâne tout rouge !!


Nous partons donc du bourg de Lampaul, ou se trouve notre hôtel, et commençons à travers l'ouest de l'île d'Ouessant en passant par les bourgs de Kerc'here et Kerbrat. La balade se fait très simplement car la route est plutôt plate. L'idéal pour découvrir l'île d'Ouessant, son atmosphère, ses maisons, sa lande, sa végétation. Nous arrivons très raidement devant le phare du Creac'h (la distance est de 2,5 km, ce qui se fait très vite à vélo). Un phare qui se voit de loin, car il est haut mais aussi sa couleur blanche et noire le rend très visible.

Nous décidons de laisser les vélos au pied du phare et de continuer la balade à pied, pour se diriger vers le phare de Nividic, tout en longeant la côte, la superbe côte. Cette balade est très agréable, d'autant plus qu'un phoque à l'honneur de nous passer le bonjour près d'une plage, le temps pour nous de nous poser sur le sable et de le regarder. Nous arrivons au phare de Nividic, qui est entouré de deux pylônes, lui donnant une certaine allure.

Pour récupérer nos vélos, laissés au phare du Creac'h, nous décidons de prendre un autre chemin, en passant par la petite chapelle Notre Dame de Bon Voyage. Une petite chapelle très belle, qui mérite vraiment le détour. Et nous arrivons au phare.

2ème journée à visiter l'île d'Ouessant, le sud de l'île le matin


Après avoir visité l'ouest de l'île d'Ouessant, nous avons décidé pour la matinée de cette deuxième journée sur l'île de visiter tout le sud. Nous partons donc du bourg de Lampaul

et nous longeons la baie de Lampaul en passant devant la plage de Korz, puis celles du Prat et de Porzic Gwenn. La côte est magnifique, tellement bretonne. Nous passons également l'anse de Porz Coret. Le temps est beaucoup plus couvert, le soleil a disparu, la pluie menace, mais cela donne une toute autre atmosphère à l'île d'Ouessant, que j'adore. Nous apercevons au loin le phare de la Jument, un phare mythique. Et nous partons à la découverte d'un amer, la Pyramide du Runiou.

2ème journée à visiter l'île d'Ouessant, l'île de Keller l'après-midi


Après le déjeuner, et parce que la pluie s'était invitée, nous décidons de faire une petite balade et d'aller voir l'île de Keller, tout au nord. Nous sommes donc allés jusqu'à la baie de Calgrac'h et coin de Penn Ar Ru Meur. Et là ... c'était magique. Vraiment, l'île d'Ouessant telle que je me l'imaginais par mauvais temps, avec la mer déchainée. Bon, nous n'avions pas d'imperméables donc nous étions trempés, mais c'était réellement sublime. D'ailleurs, avec l'île de Keller au loin et son bâtiment dans la brume, nous avions l'impression d'être en Écosse. Incroyable. La côte est ici complètement sauvage, déchirée par la mer.

Notre hôtel à l'île d'Ouessant, le Fromveur


Nous avons donc passé une nuit sur l'île d'Ouessant, et avons choisi de dormir dans un hôtel. Honnêtement, nous n'avons pas trop eu le choix car tous les hôtels affichaient complets, sauf l'hôtel le Fromveur. Et bien nous n'avons pas été déçu, loin de la, cet hôtel Fromveur est une très belle surprise. Non seulement l'accueil est très sympathique, mais les chambres sont complètement refaites à neuf dans un style très sobre. La salle de bain était vraiment très belle. Nous avions la chance d'avoir une chambre qui donnait sur le jardin. Nous avions également réservé une deuxième chambre qui donnait sur la rue, et plus précisément près d'un pub, qui est assez bruyant jusqu'à 2h du matin. Si vous le pouvez demandez une chambre qui donne sur jardin.

Nos repas sur l'île d'Ouessant


Pour nos repas sur l'île d'Ouessant, nous avons à chaque fois opter pour des restaurants. Des très bon restaurants.


A peine arrivés sur l'île d'Ouessant, nous nous sommes posés au restaurant Roch Ar Mor pour sa vue exceptionnelle. La terrasse assez grande nous a en plus permis de manger au soleil, ce qui, pour une arrivée sur l'île d'Ouessant, permet quand même de bien déconnecter et de se dire qu'on va passer un très bon séjour. Il faut savoir que lors du déjeuner, tous les plats arrivent en même temps sur une planche, avec l'apéro. Ce qui ne nous a pas du tout plu, comme une impression de devoir manger vite fait. D'autant plus que le dessert que nous avions pris était un tiramisu ... en plein soleil, le temps de prendre l'apéritif, de manger l'entrée et le plat, autant te dire que le tiramisu n'avait pas une belle tronche à la fin du repas. D'ailleurs, nous n'avons pas été les seuls à qui cela n'a pas plu, ça a râlé aussi sur les tables d'à côté. Mais, c'était excellent ! Et c'est en cela que c'est dommage, car si le service avait été classique, le moment passé dans ce restaurant aurait été génial. D'autant plus que le service était top (les serveurs très gentils).

Le soir nous avons diné au restaurant de l'hôtel Fromveur, qui se trouve à quelques mètres de l'hôtel, avec une vue mer. Nous avons décidé de manger le plat traditionnel de l'île d'Ouessant, le ragoût d’agneau cuit dans les mottes. Un plat qu'il faut réservé bien à l'avance (limite la veille), car il met beaucoup de temps à cuire. Le ragoût d’agneau cuit dans les mottes est donc le plat typique de l'île composé de morceaux d'agneau, de pomme de terre et de carottes, le tout cuit dans une marmite en fonte entourée de mottes de tourbes, issues de la lande de l'île. Alors, je n'aime pas l'agneau, mais pas du tout. Et bien j'ai tout simplement adoré !! C'était exquis ! En dessert, j'ai bien entendu pris un Kouign Amann...

Enfin, le dernier déjeuner, nous l'avons pris dans un autre restaurant, à La Duchesse Anne, qui a également une magnifique vue sur la Baie de Lampaul. Pour ce déjeuné, j'ai choisi une autre spécialité bretonne, le Pesk ar farz, qui est le kig ar farz de la mer, à base de poisson donc. C'est une spécialité que, généralement, seuls les bretons connaissent, une sorte de pot-au-feu à base de poissons viande (saucisses et lard) et légumes, accompagné d'une sauce au beurre et à l'oignon. Mais ce qui en fait sa différence, c'est sa "farz" ou "farce" disposée sur le côté de l'assiette, à base de farine de sarrasin et de farine de froment. C'est excellent !

Voilà pour cette visite sur l'île d'Ouessant. Une ile qui m'a donné envie de découvrir les autres îles du Ponant, et notamment Molène et Sein.


  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Icône YouTube

Reçois directement les articles !

  • Noir Icône Instagram

Jonathan

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article ;)

J'ai créé le blog Le Mâle Français en 2015 pour pouvoir parler à ma façon d'un sujet qui est relativement vaste : le bien-être au masculin. Cela passe par la beauté, le sport, la détente, les week-ends et les voyages. Habitant à Nice, tu trouveras également un grand nombre d'informations sur cette ville.

IMG_20200731_141205_403.jpg

CONSEILS

BEAUTE POUR HOMME

CONSEILS

BARBE & RASAGE