• Jonathan

Voyage en Bosnie-Herzégovine : partie 2, Sarajevo la multiculturelle !

Et voici mon deuxième et dernier article concernant mon voyage en Bosnie Herzégovine, dont tu as pu lire la 1ère partie concernant le sud-est du pays et la ville de Mostar (que tu peux retrouver ici). Mais j'ai voulu faire un article à part concernant la capitale de ce pays, Sarajevo, car cette ville m'a beaucoup plus ! Et comme j'aime bien partager ce que j'aime, je me suis dit qu'un article dédié à Sarajevo ce serait sympa. Car pour moi, Sarajevo est véritablement une ville à découvrir le temps d'un week-end. Je suis donc resté 2 jours à Sarajevo, dont une journée aura été sous la neige, rendant la ville encore plus belle.

Pourquoi visiter Sarajevo ?


On ne peut pas dire que ce soit la ville la plus sexy de la planète. On ne peut pas non plus dire que c'est une ville qui fait parler d'elle par rapport à ses centres d'intérêt touristiques. Et ce n'est pas non plus une "destination shopping" comme peuvent l'être de nombreuses villes en Europe. Bref, rien, mais alors rien du tout, n'incite à venir passer quelques jours à Sarajevo. Et je suis d'accord avec toi ! Mais, si tu as la quarantaine comme moi ou la bonne trentaine, tu pourras certainement comprendre que c'est une ville qui a marqué mon adolescence. Et oui, la guerre des Balkans et le fameux siège de Sarajevo. Je me souviens encore des images des journaux télé sur cette guerre toute proche de chez nous. Et cela est encore bien visible aujourd'hui dans la ville, plus de 30 ans après. C'est bien simple, presque tous les immeubles de Sarajevo, que ce soit dans le centre ou un peu à l'extérieur (notamment sur la route de l'aéroport), sont encore marqués par cette guerre : trous de mortiers, trous de balles, voire carrément bâtiment encore détruits et non rasés. Ce qui donne à la ville de Sarajevo une certaine "atmosphère". Comme une ville complètement marquée par la guerre, comme si la guerre avait eu lieu hier, qui ne veut pas effacer les traces du passé (car apparemment c'est une volonté de laisser les traces de la guerre), mais qui veut aussi se montrer moderne.


Car c'est ce qui m'a frappé à Sarajevo. Sa modernité. Contrairement aux autres villes du pays, notamment Mostar, la ville de Sarajevo offre des centres commerciaux dignes de nos centres commerciaux les plus modernes, mais également des bars et des restaurants à la décoration très branchée qui seraient enviés par le Marais parisien ou des concept store très intéressants. Et il y en a beaucoup dans le centre de Sarajevo. Des bars, des restaurants. Encore des bars et encore des restaurants. Comme si les conflits entre communautés de la guerre appartenaient au passé et qu'aujourd'hui l'objectif était de tous se rassembler, ensemble autour d'un café ou d'un bon plat bosniaque. On ne ressent aucune animosité dans la ville, contrairement à ce que j'ai pu ressentir dans le reste de la Bosnie-Herzégovine où les drapeaux de chaque communautés (serbes, bosniaques, croates) sont peints sur les murs des maisons ou suspendus aux entrées et sorties des villages. Aucune tension. Je n'ai eu aucun malaise à m'y promener (et crois-mois dans certains coins de Bosnie je ne me serai pas arrêté dans certains petits villages prendre des cafés tellement j'aurais été mal à l'aise). Bref, j'ai trouvé cette ville de Sarajevo incroyable, qui en fait une très bonne destination pour partir un week-end avec des potes à la découverte de ses nuits.

Visiter la vieille ville de Sarajevo, un multiculturalisme inspirante


La vieille ville de Sarajevo est sans aucun doute le lieu à visiter dans la capitale de Bosnie-Herzégovine. Et je pense le seul endroit. Car, après avoir pas mal circulé en taxi dans les alentours de Sarajevo, le reste de la ville n'offre que très peu d'intérêt. Hormis le Mont Trebevic, accessible depuis Sarajevo directement par un récent téléphérique dont j'avais prévu de passer quelques heures... mais l'arrivée de la neige et mon manque de chaussures adaptées m'ont fait reculer. Dommage, ce sera pour une prochaine fois.


Le centre de Sarajevo, ou plutôt sa vieille ville, offre une visite très agréable. Le "stari grad" (comprendre vielle ville) de Sarajevo est magnifiquement bien conservé. C'est le quartier Baščaršija avec des bâtiments de l'époque ottomane, transformés aujourd'hui en boutiques, cafés, restaurants. Mais également des bâtiments austro-hongrois, magnifiques (mais qui mériteraient un bon coup de ravalement pour pourvoir faire la comparaison avec certains bâtiments de Vienne). Un vieux centre terriblement vivant, tellement agréable, avec une foule de bosniaques qui s'y promènent, passent du temps. C'est le cœur même de la ville. Et l'endroit dans lequel tu dois absolument trouver ton hôtel pour profiter au maximum de la ville.

La place aux pigeons, de son vrai nom la Place Sebilj, est l'endroit central de la vieille ville, près de laquelle se trouvent de nombreuses boutiques d'artisanat.

Un autre endroit à voir à Sarajevo est son pont latin, devenu célèbre pour être l'endroit où a été assassiné le 28 juin 1914 l’archiduc François-Ferdinand de Habsbourg, héritier du trône de l’Empire d’Autriche-Hongrie, par un jeune nationaliste serbe, Gavrilo Princip. Un assassinat qui sera le déclencheur de la Première Guerre Mondiale.

Je te conseille également de te rendre à Žuta Tabija, la forteresse de Sarajevo située à 10 minutes à pied à l'est de la vieille ville, de laquelle tu auras une magnifique vue sur tout Sarajevo.

Voilà, tu l'auras compris à travers cet article, Sarajevo m'a beaucoup plus. Mélange d'Orient avec ses nombreuses mosquées, les appels à la prière et d'Occident, la ville a de très beaux atouts à découvrir.

Visiter Sarajevo : dormir à l'Hôtel 5* Europa à Sarajevo


Pendant mon séjour à Sarajevo, j'ai dormi à l'hôtel Europa, un 5 étoiles, situé en plein cœur de Sarajevo ... mais un hôtel que je ne recommande absolument pas. Bon, déjà en lisant les avis sur Booking, je ne m'attendais pas à trouver le super hôtel, les avis étant assez mitigé. Mais franchement, je ne m'attendais pas à ça ! Un accueil des plus froids que je n'ai jamais reçu dans un hôtel (cela m'a changé des hôtels que j'ai pu faire au Monténégro quelques jours auparavant, que ce soit à l'hôtel Gradska à Cetinje ou au Boutique Hotel & Spa Casa del Mar Mediterraneo à Kamenari). C'est bien simple, pas un "bienvenue", pas de "merci". Quand j'ai posé une question pour savoir comment me rendre de l'hôtel à l'aéroport en bus, j'ai senti que je les "emmerdais". Oui, j'utilise ce mot car vu la tête du mec à la réception, c'est bien le mot qui convient. Quand à la chambre, bien que ce soit un 5*, aucune petite attention digne d'un 5* (bouteille d'eau offerte dans la chambre, présence de café ou de thé offerts dans la chambre, pas de kit bien-être dans la salle de bain ...). Une chambre (et un hôtel aussi) qui mérite une rénovation de fond ! Quand au Spa, l'accès au hammam et au sauna sont payants ... Bref, je ne recommande absolument pas cet hôtel !! Seul le service du restaurant a été top.


  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Icône YouTube

Reçois directement les articles !

  • Noir Icône Instagram

Jonathan

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article ;)

J'ai créé le blog Le Mâle Français en 2015 pour pouvoir parler à ma façon d'un sujet qui est relativement vaste : le bien-être au masculin. Cela passe par la beauté, le sport, la détente, les week-ends et les voyages. Habitant à Nice, tu trouveras également un grand nombre d'informations sur cette ville.

IMG_20200731_141205_403.jpg

CONSEILS

BEAUTE POUR HOMME

CONSEILS

BARBE & RASAGE